Conférence par Elisabeth Lusset

Crimes, grâce et châtiment dans les monastères au Moyen-Âge.

Des crimes – vols, violences ou homicides – se commettaient au Moyen Age dans la société civile mais également à l’intérieur des monastères. Il appartenait alors aux abbés, aux évêques ou encore au pape de juger et de corriger les moines criminels. L’analyse du fonctionnement de la justice monastique, des peines prescrites et des mécanismes de réconciliation des criminels dessine de manière nouvelle les processus de construction institutionnelle et de réforme des ordres religieux dans la dernière partie du Moyen Age.

Imprimer la page