Conférence par Grégory Combalbert

La réforme grégorienne en Normandie, par Grégory Combalbert

La réforme dite « grégorienne » constitue un tournant majeur dans l’histoire du Moyen Âge européen, à partir de la moitié du XIe siècle. Profonde transformation dans L’Église, impulsée par la papauté, cette réforme a en réalité des effets sur l’ensemble de la société, dans tous les domaines et dans toute la chrétienté occidentale, au point qu’on la qualifie parfois de « révolution culturelle » (F. Mazel). Cette réforme a touché le duché de Normandie, à partir du principat de Guillaume le Conquérant. Mais ses modalités, en Normandie, ont été très spécifiques, par comparaison avec le reste de l’Europe occidentale, y compris des régions voisines du duché. C’est dans le temps long qu’elle s’inscrit en Normandie, tant les idées réformatrices peinent à s’imposer chez les élites ecclésiastiques et laïques, et à trouver une application concrète dans le clergé normand.

Nous examinerons les questions de la lutte contre l’incontinence sexuelle des prêtres et contre le trafic des charges ecclésiastiques, mais aussi celles de la liberté et de l’unité de L’Église, qui heurtent frontalement l’exercice du pouvoir ducal sur l’Église. Il sera également question du volet pastoral de la réforme, dans sa phase la plus tardive (fin XIIe-XIIIe siècle). Les spécificités normandes concernant ces questions seront mises en lumière et expliquées,  en identifiant les vecteurs de la réforme et les résistances à ce mouvement, en s’attachant à la politique ducale à ce propos, aux réseaux ecclésiastiques et aux aménagements – sortes d’applications affaiblies de certains principes réformateurs – qui ont parfois prévalu.

 

Grégory Combalbert est maître de conférences en histoire médiévale à l’université de Caen

Présentation : Elisabeth Lalou, professeur d’histoire médiévale à l’université de Rouen

Imprimer la page