L’ARCHEVÊCHÉ

A Rouen, le souvenir de Jeanne d’Arc s’inscrit dans différents lieux du patrimoine et du paysage urbain où elle connut les épreuves et le supplice : le Donjon où elle fut menacée de torture, l’Abbatiale Saint-Ouen dont le cimetière fut le lieu de son abjuration, la place du Vieux-Marché bien sûr, et le palais archiépiscopal où se déroula une partie de son procès.

L’Historial Jeanne d’Arc prend donc légitimement sa place au sein de ce dernier. Intimement lié au destin de Jeanne, l’Archevêché abrite les vestiges de la salle dite de « l’Officialité », où fut prononcée sa condamnation en 1431, et où se déroula en 1456 son procès en réhabilitation. Ce bâtiment d’une grande qualité architecturale porteur d’une identité médiévale forte, est pour la première fois accessible au public.

Le parcours de visite est l’occasion de découvrir l’histoire de ce bâtiment dans une atmosphère unique et prestigieuse. Différentes époques s’y juxtaposent : de la crypte romane à la Salle des Etats, en passant par la Tour de Guet, vous découvrirez au fil de votre visite cette dizaine d’espaces magnifiés par un travail de restauration respectueux de l’intégrité de ce haut lieu du patrimoine normand.

Durant 18 mois, sa restauration et l’installation de la muséographie ont impliqué l’intervention simultanée de nombreux corps de métier pour mettre en valeur harmonieusement l’architecture ancienne du lieu et les possibilités scénographiques offertes par les nouvelles technologies.

Imprimer la page